Microcrédit personnel

L’UDAF de l’Aveyron, grâce au Microcrédit personnel, propose une alternative pour financer un projet personnel, destinée aux personnes solvables exclues des circuits traditionnels (refus bancaires). 

En vigueur depuis la loi de cohésion sociale de 2005, le microcrédit personnel est un coup de pouce pour les exclus du système bancaire traditionnel, du fait de leurs revenus trop faibles ou de la fragilité de leur situation professionnelle.

Le demandeur d’un microcrédit ne doit pas s’adresser à une banque mais à un réseau d’accompagnement social.

L’UDAF de l’Aveyron en partenariat avec la Caisse d’Epargne Midi-Pyrénées accompagne ce dispositif depuis le 6 août 2013. Elle sert d’intermédiaire, accueille la personne demandant le crédit, qu’elle soit déjà accompagnée par l’UDAF ou pas, étudie son projet et instruit son dossier avant de le présenter à une banque agréée.

 

Il s’agit d’un prêt à la consommation, au taux du livret A, remboursable mensuellement. Il n’y a pas de frais de dossier ni de caution.

Le montant global s’échelonne entre 300 € et 3 000 € ; et la durée du prêt est comprise entre 6 mois et 36 mois inclus.

Le Microcrédit est un crédit affecté à une dépense ; il ne peut pas être accordé pour le paiement de dettes, ni pour un rachat de prêt.

 

Les demandes de crédit peuvent être motivées pour :

  • une aide à la mobilité géographique, telle que l’achat d’un véhicule permettant de se déplacer sur son lieu de travail, ou encore l’obtention du permis de conduire, l’éducation et la formation, notamment pour permettre à l’emprunteur de postuler à un emploi ou d’occuper un nouvel emploi plus conforme au marché du travail, à ses goûts ou à son potentiel
  • l’accès au logement (frais d’agence, dépôt de garantie…) et l’équipement d’un nouveau logement
  • la santé, et en particulier les frais dentaires et la lunetterie
  • la cohésion familiale : frais d’éducation des enfants notamment
  • l’équipement ménager, tel que le remplacement de matériel d’électroménager hors d’usage
  • les dépenses consécutives à un accident de la vie (divorce, maladie, handicap, chômage, etc.…)

 

Ce crédit est destiné notamment aux :

  • Salariés aux revenus modestes
  • Apprentis, contrats précaires
  • Etudiants, intérimaires, retraités
  • Bénéficiaires de minimas sociaux
  • Accidentés de la vie

Pour toute information, contacter l’UDAF 12 – service microcrédit personnel  –  Tél 05.65.73.31.92

Plaquette d’information.

Partenaires :

caisse des dépots parcours confiance

Soutenu par :

caisse d'épargne