1945-1946 – Naissance de l’UNAF, les fondations de la politique familiale

Publié le 6 mars 2020 | UDAF 12

L’UDAF de l’Aveyron accueillera en juin prochain l’assemblée générale de l’UNAF, qui rassemblera 600 congressistes, venus de métropole et d’outremer. A cette occasion, nous proposons une rétrospective sur l’histoire familiale, de 1945 à nos jours.

 

75 ans d’engagement pour les familles : histoire de la politique familiale et de l’institution UNAF-UDAF

1945 – La France sort de la guerre. Le bilan humain et matériel est lourd, il faut reconstruire au plus vite la démocratie, les villes, les logements, les routes… mais aussi les familles. Suivant le programme conçu dès 1943 par le Conseil National de la Résistance, le nouveau Gouvernement de la République met en place un système de protection sociale exclusif, basé sur la solidarité entre les Français et les générations.

03/03/1945 – Création des Unions d’associations familiales

C’est l’acte de naissance des Unions départementales des associations familiales (UDAF), et de l’Union nationale des associations familiales (UNAF). Pour organiser la représentation des familles, l’UNAF et les UDAF sont dotées de 4 missions :
– Donner avis aux pouvoirs publics sur les questions d’ordre familial et leur proposer les mesures qui paraissent conformes aux intérêts matériels et moraux des familles.
– Représenter officiellement l’ensemble des familles, auprès des pouvoirs publics.
– Gérer les services familiaux confiés par les pouvoirs publics.
– Défendre les intérêts matériels et moraux des familles, s’ils sont mis en cause, en exerçant l’action civile devant les juridictions.

29/04 et 13/05/1945 les femmes votent pour la première fois aux élections municipales.

28/06/1945 – Création, par ordonnance, d’un Service national du logement pour faire face à la grave crise du logement au lendemain de la Seconde Guerre mondiale : presque 500 000 logements détruits, plus d’un million endommagés.

04/10/1945 – Création, par ordonnance, de la Sécurité sociale. C’est pour remplir cette mission que la Sécurité sociale est fondée, suivant un principe de solidarité horizontale selon lequel  « chacun cotise selon ses moyens, chacun reçoit selon ses besoins ».

02/11/1945 – Confronté à des difficultés sanitaires et démographiques sérieuses, le Gouvernement signe une ordonnance créant la Protection Maternelle et Infantile (PMI) et définissant ses missions selon un triptyque : visites prénatales, surveillance de l’enfant et éducation des mères.

01/01/1946 – Le quotient familial est créé pour prendre en compte les enfants dans le calcul de l’impôt sur le revenu.

22/08/1946 – La loi intègre la branche famille à la Sécurité sociale et en définit les quatre prestations : les allocations familiales (versées sans condition de ressources à partir du 2ème enfant), l’allocation de salaire unique, (versée dès le 1er enfant), les allocations prénatales, l’allocation de maternité. Un congé de naissance est également instauré par la loi du 18 mai 1946, sous la forme d’un congé payé de trois jours en faveur des chefs de famille.

Retrouvez l’article développé.

Actualités