Une aide exceptionnelle de solidarité pour les foyers les plus modestes et les jeunes

Publié le 13 novembre 2020 | UDAF 12

Pour soutenir les foyers démunis et les jeunes de moins de 25 ans les plus modestes face aux difficultés financières liées à la crise sanitaire causée par l’épidémie du Covid-19, une aide exceptionnelle de solidarité leur sera versée à partir du 27 novembre 2020. Celle-ci est proportionnelle au nombre d’enfants.

Cette aide sera versée automatiquement aux personnes qui y ont droit, en une seule fois, à partir du 27 novembre 2020 par les caisses d’allocations familiales, les caisses de la mutualité agricole ou Pôle Emploi. Elle s’ajoutera aux aides sociales versées mensuellement toute au long de l’année.

Le CA de la CNAF du 3 novembre 2020 a été saisi d’un décret portant sur la mise en œuvre de cette aide. L’Unaf, qui a salué le caractère familial de cette aide, a donné un avis favorable sur ce décret.

Qui peut en bénéficier ?

Les personnes concernées par cette aide financière exceptionnelle de solidarité sont les bénéficiaires des prestations sociales suivantes :

  • Allocation de solidarité spécifique (ASS) ;201113 insert image solidarité
  • Prime forfaitaire pour reprise d’activité ;
  • Allocation équivalent retraite (AER) ;
  • Revenu de solidarité active (RSA) ;
  • Revenu de solidarité (RSO) ;
  • Aide personnelle au logement (APL) s’ils ont au moins un enfant à charge ou bien s’ils ont moins de 25 ans (apprentis, étudiants salariés ou non étudiants).

Montant de l’aide exceptionnelle

Cette aide exceptionnelle est de 150 € pour les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation de solidarité spécifique (ASS), de la prime forfaitaire pour reprise d’activité, de l’allocation équivalent retraite (AER) ou du revenu de solidarité (RSO) à laquelle s’ajoute 100 € supplémentaires par enfant à charge.

Les bénéficiaires d’une des aides personnalisées au logement qui ne touchent pas le RSA ou l’ASS bénéficieront d’une aide de 100 € par enfant à charge.

Les jeunes de moins de 25 ans (apprentis, étudiants salariés ou non étudiants) qui perçoivent une aide personnelle au logement (Apl) bénéficieront d’une aide de 150 €.

 

Actualités