Vacances apprenantes

Publié le 2 juillet 2020 | UDAF 12

200626 image vacances apprenantesLe dispositif gouvernemental des vacances apprenantes propose aux enfants et aux jeunes en juillet et août de bénéficier d’un renforcement de leurs compétences et de leurs apprentissages afin de les aider pour réussir la prochaine rentrée scolaire. Les vacances apprenantes sont un ensemble de dispositifs :

  • Ecole ouverte  : les écoles sont ouvertes pendant les vacances sur la base du volontariat des enseignants et il est proposé aux élèves d’y faire du rattrapage ou du soutien scolaire. L’objectif est que 400 000 enfants en bénéficient cette année, de l’école primaire au lycée
  • Ecole ouverte buissonnière  : il permet de proposer un séjour en zone rurale à des participants au dispositif école ouverte, afin qu’ils bénéficient de vacances éducatives au contact de la nature (école le matin, activités de plein air l’après-midi)
  • Accueils de loisirs apprenants  : mise à disposition gratuite et sur demande début juillet, pour tous les accueils de loisirs, de parcours pédagogique en ligne du CNED, du CP à la terminale. Une aide ponctuelle exceptionnelle de 30 millions d’euros sera également proposée aux collectivités territoriales afin de faciliter l’ouverture des accueils de loisirs, d’augmenter leurs capacités d’accueils ou de renforcer les contenus pédagogiques. Une attention particulière sera portée aux territoires et publics les plus fragiles.

Pour ces dispositifs d’école ouverte, le repérage et l’identification des enfants sont d’abord réalisés par les directeurs d’école et les enseignants, en lien avec les partenaires : les liens noués avec les professionnels de l’Éducation nationale sont donc essentiels.

Les colos apprenantes  : il s’agit de séjours d’au moins 5 jours portés en priorité par les collectivités en lien avec les opérateurs. L’objectif est que 250 000 jeunes en bénéficient. Ce dispositif est cofinancé par le Ministère des solidarités et de la santé. Ce sont des séjours de loisirs avec un renforcement des apprentissages. Une aide de 400 euros par enfant est apportée par l’État aux collectivités locales. Les publics cibles sont identifiés par les collectivités territoriales, en lien avec les services de l’Éducation nationale et les associations de proximité.

Les collectivités départementales seront particulièrement sensibilisées sur ce dispositif pour en faire bénéficier les enfants de l’aide sociale à l’enfance.

Les services de l’Etat estiment ainsi qu’il est très utile que les enfants de l’aide sociale à l’enfance (accueillis ou suivis en milieu ouvert) bénéficient de ces dispositifs. Ils figurent à ce titre dans les publics prioritaires des deux instructions transmises aux services déconcentrés de l’État (les dispositifs seront mis en place par les acteurs locaux de chaque territoire départemental).

Retrouver toute les informations utiles sur le site du Ministère de l’Éducation nationale ici

Actualités