Vers une urgence démographique ?

Publié le 24 janvier 2020 | UDAF 12

Bilan démographique de l’Insee : Cinq ans de baisse de la fécondité : vers une urgence démographique ?

200124 insert image demograhie.jpgLe bilan démographique de l’INSEE a annoncé ce début 2020, une cinquième année de baisse consécutive de la fécondité, sous les 1,873 enfant par femme.

La modification du comportement des couples à l’origine de la baisse de la fécondité est la cause essentielle de la baisse des naissances depuis cinq ans, la baisse du nombre de femmes en âge de procréer jouant un rôle minoritaire. En 2019, il est né près de 70 000 enfants de moins qu’en 2014. Le total des naissances sur 12 mois glissants a baissé sans interruption pendant 60 mois, sans aucun rebond, ce qui est inédit depuis l’après-guerre.

La politique familiale est une clef

Choisir d’avoir un enfant c’est avoir confiance dans l’avenir. Le rôle de la politique familiale est de contribuer à créer cette confiance, en apportant aux familles une aide concrète et stable. Or, depuis plus de 10 ans, des prestations familiales sont sacrifiées ou rognées, et depuis 6 ans le développement de l’accueil de la petite enfance stagne, voire régresse : la politique familiale est de moins en moins en mesure de donner confiance aux familles et de leur permettre de réaliser leur désir d’enfant.

Accédez au communiqué de l’UDAF.

Actualités