Faire face à nouveau

Publié le 30 octobre 2020 | UNAF

Après une période d’accalmie depuis mai juin, nous voici de nouveau plongés dans un contexte particulièrement difficile et anxiogène.

Actes terroristes successifs contre des piliers de notre République et de notre société contre lesquels une réaction ferme s’impose. Quatre nouvelles familles durement touchées par la haine et la barbarie.

Chacun à son niveau est concerné pour faire barrage à ces idéologies contraires aux valeurs de République, à la liberté d’expression et à notre conception du vivre ensemble.

Cela passe bien sûr par l’éducation mais aussi par un contrôle plus efficace et des conditions plus strictes de la part des pouvoirs publics vis-à-vis des plateformes et des moteurs de recherche.

Dans les écoles, il faut renforcer le dialogue entre les parents et les enseignants.

Il faut trouver les moyens d’enseigner aux enfants la laïcité et les faits religieux, ainsi que les notions de liberté d’expression et de la presse, pour développer un rapport apaisé et réfléchi sur ces sujets.

Deuxième vague de COVID 19

Au printemps, grâce à l’implication de nos professionnels et de nos bénévoles nous avons pu assurer la continuité du service en particulier en soutien aux plus vulnérables.

Nous avons su mobiliser nos capacités d’adaptation.

Nous allons poursuivre dans cette voie et maintenir nos services et nos interventions dans un format adapté aux directives sanitaires gouvernementales.

Nos bénévoles vont continuer à faire vivre la vie démocratique de l’association.

Nous maîtrisons mieux aujourd’hui les outils numériques permettant les visioconférences et autres modes de communication et d’information à distance qui s’avèrent d’une bonne efficacité même si la convivialité du présentiel fait défaut.

La lutte contre cette pandémie implique de respecter les consignes même si elles nous imposent des contraintes que nous pensions ne plus avoir à subir.

Elle nous conduit à faire vivre toutes les formes de solidarité.
L’Udaf et les associations familiales s’y emploieront.

Une pensée pour toutes les familles qui sont ou seront touchées par ce terrible virus et par toutes ses conséquences.

 

Marie-José MOYSSET

Présidente de l’UDAF Aveyron

 

Actualités